crossXwords

February 11, 2009

Promesses / promises

Filed under: Multilingualism / Territories / Migration — Crosswords Print Issue @ 08:00

Abdelhamid Chebbih ou les promesses d’une aube renouvelée

La mémoire des aïeux est la proie des serpents.

La critique lucide et perspicace que Chebbih fait de toute forme d’instrumentalisation, et surtout de celle du sacré, de la religion et du drapeau :

Marra besm eddine, marra besm ‘lam
Une fois au nom de la religion, une fois au nom du drapeau

Elle vise certes, en premier lieu, les dirigeants et les pouvoirs, mais elle n’épargne pas non plus le peuple, la société, lorsqu’ils manquent de courage. En cela, sa poésie n’est ni démagogique ni populiste. Le pays est pour lui une sorte d’absolu.

La mythification / démystification se double, en même temps, d’une reconnaissance et d’une non reconnaissance. Reconnaissance aux ancêtres et aux lieux-symboles pour ce que nous leur devons : une histoire, un nom, une gloire. Mais aussi non reconnaissance au sens où leur legs a été déformé, leur message trahi. On ne SE reconnaît plus. Cela fait penser aux très belles paroles de Mohammed Kacimi qui comparait l’Algérie à un être cher que l’on retrouve, le visage brûlé; un visage devant lequel «on peut crier d’effroi pour dire la monstruosité de sa métamorphose, ou prendre le temps de le caresser et chercher, sous la blessure, les traits de beauté que le feu a voulu ravager». La réponse, dit Kacimi, est de «ne pas laisser le drame parler tout seul, mais de lui couper la parole pour trouver la part de vie qu’il prétend nier». C’est cette part de vie que la poésie de Chebbih tente de réveiller en essayant de ressusciter les promesses de cette aube renouvelée qu’ont été toutes les luttes pour la liberté et l’égalité. (Abdelhafid Hamdi-Chérif)

The poem by Abdelhamid Chebbih was first published in Naqd, 17/2003.

A contribution to the Crosswords print issue by Abdelhamid Chebbih and Abdelhafid Hamdi-Chérif for Naqd, Algier/Algeria

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress